a lab in the AIR est l’un des principaux partenaires du projet DIAMS (Digital Alliance for Aix-Marseille Sustainability), financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme UIA (Urban Innovative Action). DIAMS vise à mettre en place une gouvernance locale efficace et inclusive pour améliorer la qualité de l’air dans la métropole Aix-Marseille-Provence.

 

La problématique

 

Ce projet est né d’une recherche de solutions face à la question suivante : comment rendre les politiques publiques locales environnementales plus efficaces ? En effet, dans le domaine de la qualité de l’air, nous sommes souvent confronté·e·s à des échanges d'informations et de données insuffisants, un engagement trop faible des parties prenantes, des conflits non-résolus et une coopération médiocre entre le niveau local, national et européen.

 

Par ailleurs, l’ère numérique s’accompagne de changements profonds, culturels, économiques et politiques. Nos façons de produire, de consommer et de vivre ensemble évoluent rapidement et impactent les relations des citoyen·ne·s avec les entreprises et les pouvoirs publics. Cette évolution est à la fois un défi et une opportunité.

 

DIAMS vise à faire émerger une gouvernance de l'air efficace et inclusive, pour intégrer la qualité de l’air dans le quotidien de chacun·e (particuliers, entreprises, collectivités…), mobiliser la créativité et l'énergie de tous·tes, créer de la valeur économique et sociétale, et inciter tous les secteurs à s’engager activement dans la lutte contre la pollution de l’air.

 

La solution

 

DIAMS, c’est l’élaboration d’une plateforme d'échange de données sur l’air et de services numériques, développée au travers d’un programme d’engagement visant à mobiliser l’ensemble des parties prenantes du territoire.

 

Les objectifs

 

Le projet est structuré autour de quatre piliers :

 

  • Perception : améliorer l'information sur la qualité de l'air et produire des données de haute qualité, détaillées et adaptatives, en combinant la puissance de l'IoT, la science citoyenne, les initiatives privées et l'expertise des réseaux de surveillance de la qualité de l'air.

  • Équilibre : permettre un échange fluide des données territoriales et de la qualité de l'air entre les plateformes urbaines, régionales et nationales afin de construire une infrastructure de données locale efficace et faciliter la planification intégrée.

  • Création : faire valoir la créativité et l'expertise des citoyen·ne·s et du secteur privé pour co-développer et mettre en oeuvre des solutions innovantes pour la qualité de l'air, à travers l’échange de données et l’innovation ouverte.

  • Mouvement : fournir des informations personnalisées et adaptatives aux citoyen·ne·s et aux décisionnaires politiques pour permettre un engagement éclairé.

 

Le programme d’engagement

 

Le programme d’engagement vise à mobiliser tous les acteurs (politiques, entreprises, citoyen·ne·s) dans le développement de plans d'actions coordonnés à tous les niveaux territoriaux (individuel, local, urbain, régional…). Tout le monde est invité à s’organiser en communauté, produire des données, trouver des solutions.

Vous pouvez lire la charte du programme d’engagement ICI.

 

La plateforme en détail

 

La plateforme DIAMS fournit les données et les services des contributeur·trice·s en facilitant les échanges et les transactions entre les différentes parties prenantes. Elle s’appuie sur des blocs technologiques élémentaires, autour desquels innovateur·trice·s et entrepreneur·se·s peuvent développer des services ou des produits complémentaires. Elle est organisée autour des quatre mêmes piliers :

 

  • Plateforme mesures (perception) : portail d’acquisition des données capteurs et IoT ; mise en place de procédures et d’algorithmes d'assimilation / agrégation.

  • Portail territorial (équilibre) : APIs permettant le déploiement d’une infrastructure de données territoriales sur l’air ; outils de surveillance et outils d'analyse conceptuelle accessibles en SaaS.

  • Portail innovation (création) : accès libre aux données publiques ouvertes et accès régulé aux données propriétaires ; plateforme d'innovation ouverte basée sur la technologie blockchain.

  • Plateforme de services (mouvement) : applications centrées sur l'utilisateur·trice et outils de gestion des communautés.

 

Le rôle du Living Lab et de a lab in the AIR

 

Au sein du projet DIAMS, a lab in the AIR concentre plus particulièrement son action sur l’élaboration des orientations stratégiques, la structuration et l’animation du programme d’engagement, le développement des plateformes territoriales et innovation, et la réflexion sur la monétisation des données.

 

Pour faciliter l’engagement citoyen, a lab in the AIR a ouvert le Living Lab. Ce lieu nous permet de créer et rassembler différentes communautés, de mettre à disposition des ressources techniques ou humaines et de promouvoir l’information relative à la qualité de l’air. Mais il se fait aussi incubateur de solutions innovantes, notamment grâce aux ateliers proposés, où chacun·e est invité à réfléchir avec nous aux problématiques de DIAMS, à inventer des solutions, à s'engager.

Nous cherchons à avoir un regard nouveau sur les problématiques environnementales et à intéresser des personnes parfois difficiles à recruter sur ces sujets. DIAMS entend donner à tou·te·s la possibilité d'améliorer ses compétences et de mobiliser son talent à plein potentiel. Grâce à un effet d'"accélération entrepreneuriale", nous avons l'ambition avec nos partenaires de produire des savoir-faire valorisables, qui continueront à grandir au-delà du projet. Nous voulons donner aux entrepreneur·se·s qui travaillent sur la qualité de l'air tous les moyens pour réussir et avoir un impact.

 

Informations et liens

 

Le projet DIAMS (Digital Alliance for Aix-Marseille Sustainability) est co-financé à 80% par l’Union Européenne dans le cadre de l’Initiative UIA (ou AIU en français, pour Actions Innovatrices Urbaines). Son montant total est de 4,718,976 euros, financé à hauteur de 3,775,180 euros par les fonds FEDER.

 

Sept autres partenaires sont regroupés autour de la métropole Aix-Marseille-Provence : AtmoSud, La Poste, L’Air et moi, AViTeM, Matrice, ARIA Technologies et Groupe Tera.

 

 

 

En raison de la situation sanitaire, le Living Lab est fermé jusqu'à nouvel ordre et nos événements ne pourront se dérouler comme prévus. Cependant, nous continuons à digitaliser nos contenus et à créer les espaces virtuels qui nous permettront de travailler sur notre mission, même en-dehors du Living Lab. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour ne rien rater et pouvoir interagir avec nous !

Suivez les réseaux sociaux a lab in the AIR pour être tenu au courant de l'actualité du Living Lab !
iconfinder_Circled_Twitter_svg_5279123.p
iconfinder_Circled_Instagram_svg_5279112
iconfinder_Circled_Facebook_svg_5279111.
iconfinder_Circled_Pinterest_svg_5279116